Le Houx - Ilex Aquifolium - Aquifoliacées

Le houx se trouve partout en France et plus particulièrement dans les forêts de l'ouest car il aime les climats doux et humides. On le rencontre aussi en moyenne montagne jusqu'à 1500M d'altitude.


Majoritairement présent dans les hêtraies on le rencontre la plupart du temps sous formes d'arbuste buissonnant pouvant mesurer jusqu'à 4 ou 5M bien que dans les meilleures conditions il puisse atteindre les 20M de haut et devenir ainsi un bel arbre.


Sa croissance et très lente et il peut vivre 200 à 300 ans.

Son feuillage vert foncé sur le dessus et plus clair sur le dessous se caractérise par des feuilles alternes sur la tige, qui se tiennent, sont luisantes et garnies d'épines.


Avec l'âge ou selon les circonstances, on pourrait considérer qu'il s'adoucit puisque ces feuilles deviennent ovales avec le temps ( ou sont dépourvues d'épines en été ) et ne contiennent plus qu'une épine terminale.


Ainsi il sera apte à nous enseigner à calmer nos colères et notre agressivité, pour rejoindre l'amour et la douceur dans la sagesse qui s'acquiert avec le temps.


En mai-juin on peut voir apparaître des fleurs blanches très discrètes.

Et les fruits quand à eux bien visibles, sont rougissant à l'approche du mois de Novembre et persistants tout l'hiver si les températures l'ont permis.


Les fruits sont toxiques. Émétiques et purgatifs ils contiennent des alcaloïdes provoquant vomissements violents et autres troubles digestifs.


Le bois est lisse, de couleur claire et brunissant avec l'âge.


"Aquifolium" signifie "à aiguilles épineuses", de "folium" la feuille et "acus" aiguille.


Le Houx Royal de Tasmanie est un des arbres le plus vieux connu sur notre planète.

On a estimé son âge à 43000 ans. Il s'agit en fait d'un système racinaire issu d'un même arbre à l'origine qui possède plusieurs centaines de troncs.

Ethnobotanique


Dans la tradition Celte, le Houx symbolise la persistance de la vie végétale. Il représente la renaissance et la survie des végétaux et on le pendait à l'entrée de l'hiver aux portes des maisons pour célébrer les esprits de la forêt.


On attribuait à ses épines les propriétés de repousser les mauvais esprits.


Planté à l'extérieur d'une maison ou mis en décoration à l'intérieur, il servait à éloigner le mauvais sort, à repousser la foudre et la maladie.

La signification du houx comme symbole de vie éternelle et de sage prévoyance se reflète dans son nom anglais, Holly, qui est relié au mot Holy "saint/sacré".


Aux fêtes de fin d'année on pourra aussi y associer des vertus de porte bonheur.

Langage des fleurs Dans le langage des fleurs, le houx est le symbole de l'insensibilité.


Propriétés au niveau du sol


Pas de propriété majeure à ma connaissance.

Traditions et savoirs-faire

Au Moyen-âge on fabriquait de la glue avec les baies de Houx fermentées.


Les jeunes mariès se voyaient recevoir des branches de Houx en guise de porte bonheur. Pour les Chrétiens, le Houx tout comme le Buis ( qui sont tous les deux des arbustes persistants empreints d'une symbolique d'immortalité ) sont bénis.


Une tradition voulait que l'on baigne les enfants dans une infusion de houx afin de les protéger de tout péril à venir.


Le bois servit à fabriquer des manches d'outils car il tiens bien dans la main et ne la blesse pas au travail. Il est également utilisé pour la sculpture et fut utilisé pour la fabrication de lances de par sa solidité et résistance.


Dans l'antiquité on trempaient des feuilles de houx dans du vinaigre jusqu'à ramollissement, puis on les appliquait pendant 24H sous formes de petits pansements pour traiter les corps au pied.


Les feuilles fraîches pliées quand à elles étaient utilisées en cataplasme pour apaiser les articulations douloureuses.

Éléments dominants Le Feu et l'Air que l'on retrouve à la fois dans les propriétés de lumière comme dans l'élan des feuilles qui se tiennent et sont structurées de façon alterne, épineuses et dentellées. L'air pour son lien aux esprits de la forêt dans la tradition.

Cuisine sauvage


Le Houx n'est pas approprié, cependant il décore très bien les tables, maisons et autels pour une intention particulière en lien avec sa symbolique et ses propriétés énergétiques. Élixirs Floraux


Ce que nous en dit le Docteur Bach :


" Pour ceux qui sont parfois assaillis de pensées telles que la jalousie, le désir de vengeance, la suspicion. Pour les différentes formes de contrariétés. Ils peuvent souffrir beaucoup en eux-mêmes, et souvent sans qu'il y est une réelle cause à leur chagrin. "


...Le houx c'est la médecine de l'ouverture du coeur, pour sortir des jugements, de la rancune, de la colère et de l'agressivité. Il nous aide à nous reconnecter à l'amour envers nous mêmes et les autres. Il rétablit progressivement l'harmonie intérieure, la tolérance et le pardon.


À l'occasion je ferais un post spécifique à son sujet sur le blog.


Le Houx dégage également une forme d'intégrité et de droiture dans son épanouissement. Il y a une question d'élan vital qui pour moi est bien représenté. La protection des épines certes, mais la lumière au coeur. Allons savoir pourquoi il est piquant, et qu'est ce qui est vraiment piqué ..que trouve t-on sous la piqûre.. vaste sujet.


Concrètement en été les feuilles sont souvent plus douces, les épines apparaissent plutôt en hiver, prévenant ainsi les ravages des animaux qui seraient tentés de venir le brouter.


ici nous pouvons nous demander : lorsque je me sens piqué, est ce que cela me blesse ? Ou est ce que cela me mets en lumière ? Dois-je m'énerver ou bien remercier pour ce cadeau qui m'est offert de mettre en lumière de nouveaux aspects de ma personnalité ?

De quoi découle la sagesse ? Où sont mes limites dans l'accueil ? Que se cache t'il sous la colère ? Comment maîtriser mon énergie vitale ?


Phytothérapie

Il est utilisé essentiellement en cas de fièvre, paludisme, grippe, refroidissements, toux et bronchite chronique.


Il peut également apaiser spasmes et coliques, ballonnements, diarrhées, faiblesse et fatigue, goutte, rhumatismes et atonie gastrique.


Étant plutôt coriace, tout comme son énergie parfois martiale, je ne conseille pas forcément de l'explorer sous cet angle là.


De plus son utilisation prolongée est déconseillée.


Le macérât de bourgeons quand à lui est à utiliser en cas de cataracte et dégénérescence rétinienne, mastoses, douleurs rhumatismales, épilepsie et uniquement sur conseil d'un médecin.


Fumigation


Il est possible de récolter quelques feuilles et de les faire sécher à l'abri de la lumière dans un endroit sec et aéré. Déposez les ensuite dans un encensoir et brûler les. La fumée aurait la propriété de protéger les maisons et les étables de la foudre selon la tradition.


Mais au delà des croyances, sa fumée favoriserait ( ainsi que celle du bois et de l'écorce) , la méditation et la prise de décision. Peut-être donc que le houx nous aide à nous centrer, ce qui serait logique lorsque l'on considère les propriétés de son élixir floral et sa symbolique de droiture ou force intérieure.


Cela reste à expérimenter pour vous.

Pensez à bien ouvrir les fenêtres et à ne pas diriger directement la fumée vers vous.


Sylvothérapie Il n'y a pas à ma connaissance de livre qui relate les propriétés du Houx en Sylvothérapie. Cependant lorsque je le croise en forêt, en bosquet au coeur de la hêtraie, ile me semble revêtir un aspect magique et lumineux, et je serais bien tentée d'imaginer quelques fées ou autres esprits aériens de la nature vivre à ses côtés.


Le Houx de par ses piquants peut aussi nous enseigner autour de la notion de limites ou de protection, comme l'ortie ou la ronce. Chacune de ses plantes avec sa particularité singulière.


Le Houx ayant la particularité d'associer sur un plan symbolique, à la fois le pouvoir protecteur des arbustes à épines, que les qualités des végétaux "sempervirens", arbres toujours verts, comme le lierre ou l'if, plantes de passage.


Les couleurs vivent du rouge et du vert puissants évoquent aussi le sang vital et la vie.


Pas de propriétés reconnues sur le plan physiologique cependant lors d'une balade ou d'un temps prés d'un houx.


Pratique en nature

  • Ramassez une branche de houx d'environ 20 cm

  • Ramenez là chez vous en veillant à ne pas ingérer une partie des baies toxiques ainsi qu'à garder hors de portée des enfants en bas âge

  • Allongez vous sur un tapis de yoga, votre lit, le sol dans la forêt..bref un endroit confortable pour vous selon ce qui vous appellera avec la branche de houx à portée de la main de votre choix.

  • Détendez vous et respirez profondément au moins 3 fois, sentez le sol qui vous soutiens et la totalité de votre corps ici et maintenant dans chacune de ces parties.

  • Pensez maintenant a une relation épineuse sur laquelle vous souhaiteriez faire la lumière puis posez cette intention pour la pratique qui suit.

  • Déposez enfin la branche de houx en vis à vis de votre chakra du coeur puis laissez vous aller.

  • Quelles sont les images, pensées, sensations, émotions qui vous traversent ?

  • Accueillez cela sans jugement

  • Vous pouvez rester le temps qu'il vous plaira tout en respirant "en conscience" avec la médecine du houx.

  • Pour revenir de votre voyage, déposez la branche au sol, respirez profondément à nouveau 3 fois.

  • Prenez le temps de redessiner de vos mains les contours de votre corps. Prenez votre temps.

  • Vous pouvez lorsque c'est le bon moment pour vous : ouvrir les yeux et revenir au présent.

  • Remerciez de la façon qui vous semble juste pour vous



Ogham et symbolique Celte


L'ogham du Houx est nommé Tinne.


De même que nous avons vu que le Houx fut utilisé pour la guerre au travers de lances, Tinne nous demande de mettre notre Yang au service d'une action juste.

Notre élan vital, notre énergie au service de cette action.

Il appelle à la canalisation de notre potentiel énergétique, ou au choix que nous pouvons faire de détruire ou construire avec cette même énergie.


Il s'agit de trouver l'équilibre et la justesse entre action extérieure et conviction intérieure. Dans cette dualité revêtu par le Houx qui nous enseigne à choisir le juste moment auquel tantôt piquer, être dans l'élan vers - tantôt recevoir.


Tirer cet ogham peut donc signifier que vous êtes dans une posture trop passive et que vous avez besoin de retrouver vos forces yang et votre énergie de vie afin de la mettre au service de ce qui est juste pour vous.


Tout comme cela peut signifier le besoin d'apprendre à maîtriser votre violence interne si vous êtes naturellement trop colérique - agressif - impatient ou vindicatif.

Les deux polarités s'exprimant au sein de la même plante.


La justesse s'entends ici comme la capacité de choisir en conscience ce qui est juste à la fois intérieurement et extérieurement.


Dans la tradition Celte, le Houx est associé au dieu Dagda, un guerrier redoutable.

Il commande aux éléments, est maître de la foudre et du temps. On le décrit glouton, doté d'un appétit sexuel insatiable et débordant de puissance virile. Son chaudron qui est un de ses attributs, est inépuisable en contenu. C'est un chaudron d'abondance, de résurrection et d'immortalité.


Les boules rouges du Houx en hiver, sont associés à cette même vigueur du Dagda aussi surnommé "le feu vigoureux".


Tout comme Thor, Dagda possède un marteau de mort et de vie, associé au feu du tonnerre. Et il est chez les gaulois, le Dieu Taranis, venant de "taranus" qui signifie tonnerre.


L'ogham en tirage peut aussi nous inviter donc, vis à vis de ces énergies martiennes et guerrières, à penser nos blessures de violences subies, se libérer de lourdes mémoires.


Quelques soient les traditions et religions, le houx est considéré comme profondément défensif. Tinne suggérera donc dans la même veine, une forme de protection dans l'adversité, ou encore de prendre la défense d'une personne - d'une cause etc..


Le Houx, arbre sacré est l'arbre de la vie et de l'amour, que ce soit le manque d'amour, celui qu'on à pas reçu, celui qu'on ne se donne pas, ou que l'on ne donne pas à autrui.


Il nous mets en contact avec les blessures que l'on porte et que l'on doit guérir en profondeur, et celles que l'on inflige aux autres.


C'est l'amour comme antidote à la haine. La force d'âme qui domine les pulsions destructrices de la force vive qui s'exprime en nous.


Ainsi le Houx nous guide au delà de la haine, la violence, l'agressivité, des sentiments négatifs ...vers l'action juste guidée par des valeurs élevées.


Le champ d'exploration de Tinne et du Houx est vaste, aussi je pourrais revenir compléter cet article au fil du temps.


N'hésites pas à partager si l'article t'a plu ou à me le signaler avec un coeur sur la page du blog :) Ainsi qu'à déposer un commentaire si ça te parle :)


Merci de ta lecture,


Marion pour Alchimie Naturelle ©


12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout