Lichen et Forêt - Promenade au temple.

Promenade au temple ...il n’y a pas de meilleur endroit au monde pour moi que la nature et spécifiquement la forêt ..C’est comme se sentir encore plus à la maison que chez soi...L’endroit où je me sens vivante. Pleinement.

Comme un sentiment d’osmose naturelle. Ces paysages, cette terre, ces sensations . Je me promène le plus souvent seule et pourtant je me sens toujours reliée. Profondément.

Je suis vraiment reconnaissante d’être née dans un endroit qui me permets de vivre ma soif d’aventures, d’explorations nature et de voyages intérieurs au contact du vivant. De vivre cette relation particulière. Parfois une simple balade ..en silence, à l’écoute. D’autres fois une exploration plus sensible, sensorielle..approfondie.

La nature est mon enseignante. Quand je suis perdue où que je me sens vide d’inspiration..je vais marcher. Quand je me sens en forme et pleine de vitalité je m’en vais explorer, profiter. Depuis la fenêtre de ma cuisine le matin ou de mon bureau en journée , la nature m’appelle.

Parfois je ne réponds pas parce que d’autres tâches demandent à être accomplies. Mais lorsque le besoin et le plaisir grisant du mouvement me prends, je me laisse aller au ressenti vers l’endroit qui m’appelle..Rien de prédéfini appart la gourde, le carnet et le sac à dos..

Je sens où il est juste d’aller et quand il est temps de partir..je ne réfléchis pas. Dans ces instants c’est mon corps, mes émotions, mon sauvage, ma conscience en mouvement qui parlent. C’est un tout présent. Alerte, ouvert. Ce qui sait, sans mots et sans histoires au fond de moi, relance la connexion et peut enfin s’exprimer avec tout l’espace nécessaire pour le faire. C’est brut et doux, instinctif, silencieux. C’est là.

C’est l’appel qui m’entraîne, le désir qui me mets en mouvement.

Mes jambes avancent toutes seules sans efforts. Quelquechose en moi a soif de ces pas. D’alchimiser ma propre terre. De voir derrière la lisière du bois.

Parfois toutes formes d’émotions me traversent comme autant de nuages qui circulent sur un ciel inchangé. Immuable.

Comme une médecine et une reconnexion à la fois.

J’ai rechargé mes batteries. Je suis au clair avec moi. J’ai appris.

Une transmission sans mots. Fluide, profonde et naturelle.

Au cours de ma promenade j’aime parfois photographier de grands espaces mais aussi de minis mondes végétaux..Laisser aller mon inspiration et ma perception du beau.. Je suis souvent attirée par les lichens, leurs couleurs et leurs différentes textures comme autant d’appel à s’émerveiller. J’aime plonger dans leurs détails structurés ..la variété de leurs couleurs et formes.

Ces petits organismes vivants issus de la symbiose d’une algue et d’un champignon me fascinent ..Sais tu qu’ils peuvent vivre dans des conditions extrêmes jusqu’à plusieurs milliers d’années !

Leur rythme de croissance est lent, ils ne sont pas pressés, pratiquent l’entraide et sont en partie de ce fait, très résistants.

Certains sont comestibles et même utilisés en pharmacie comme antibiotiques.

D’autres sont toxiques à éviter même de toucher.

Lorsque je marche dans la neige et que je les aperçois sur le sol, je trouve fou de me dire que ce petit morceau vert et bleu a peut être 4000 ans pendant que je le regarde du haut de mes 35 années.

Il y a tant à observer, ressentir, explorer là dehors. Immobiles ou en mouvement. Pour se ressourcer, se faire plaisir..lâcher .. Et au détour du chemin, se rencontrer.

C’est toute cette démarche, cette relation, ce lien sensible et guérisseur que j’ai tissé au fil des années que je te propose de découvrir au travers de mes Bains de Forêt et Ateliers Sauvages.

Une reconnexion au vivant en toi. Une moment de sérénité, en conscience. Une expérience sauvage et initiatique parfois. Tout un panel d’aventures que j’ai hâte de pouvoir partager avec toi !

Marion

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout