top of page

Grande Ortie - La plante aux mille vertus

GRANDE ORTIE - Urtica Dioica de la famille des Urticacées est une plante aux mille vertus !

Elle est dite dioïque ( d'où son appellation dioïca ) c'est à dire que les pieds mâles et femelles sont issus d'un même rhizome .


Cueillette et Reconnaissance


L’ortie est une plante poussant sur des sols incultes ( friches - lisières de bois …) humides et riches en azote et nitrates jusqu’à 2400M d’altitude, partout en Europe sauf dans les zones à climat sec.


Elle peut mesurer jusqu’à 2 mètres de hauteur, ce qui lui vaut son nom de Grande Ortie. Une autre ortie bien connue - l'ortie brûlante - urtica urens - est elle plus petite et porte des feuilles arrondies.


La grande ortie est composée d’une tige cannelée et carrée qui peut aller du vert au bordeaux. Ses feuilles sont, comme dans la famille des lamiacées, opposées et décussées ( insérées à 90 degré sur la tige ). Le pétiole est plus petit que le limbe et les feuilles sont acuminées ( se terminent en pointe ) ,dentées avec une dent terminale plus longue.


Sous la feuille se trouvent les fameux pics de silice contenant de l’histamine qui génèrent la sensation désagréable de douleur à la piqûre car ces pics rentrent légèrement sous la peau et répandent un cocktail inflammatoire et irritant.


Sa racine est un rhizome d’où partent des tiges adventives (stolons) qui permettent à la plante de se multiplier. Elle forme ainsi des parterres de fleurs mâles ou femelles.

Les fleurs femelles sont des grappes tombantes qui portent des pistils blancs et les fleurs mâles des filets longs dréssés vers le ciel à étamines jaunes.

Suite à la fécondation des plantes femelles des akènes vont se développer sur ces pieds, ce sont les fameuses graines d’orties à ajouter à vos préparations culinaires entre autre.


Sachant que les pieds mâles et femelles sont portés par des pieds différents, et que ces pieds se reproduisent de manière végétative ( via les racines ) sur une même zone, un parterre est souvent composé d’un seul genre de pied : il y a donc des parterres mâles et des parterres femelles.


L’ortie possède donc deux modes de reproduction. Sexué et végétatif.


On la cueille à main nue par dessous la sommité qui est la partie qui nous intéresse pour la cuisine et les remèdes - ou encore sa racine dont nous pouvons faire des décoctions - teintures alcooliques ( plante sèche ) ou alcoolatures ( plante fraîche ).


Les feuilles basales sont toujours plus volumineuses que celles du haut de la tige.


Propriétés pour le sol


En agent écologique et bio-indicateur : l’ortie aime pousser dans les décharges ou autres endroits dont le sol est pollué et très chargé en fer ou en matières organiques. Elle est capable d’absorber l’azote organique des déchets animaux ou l’excès de minéraux comme le fer et de les transformer en minéraux utilisables et assimilables par les végétaux et contribue ainsi à réduire la pollution des sols.


Biodiversité : L'ortie est un hôte apprécié des coccinelles qui pondent sur ces feuilles en début de printemps et y trouvent les proies leur permettant de se nourrir. C'est donc une plante favorable pour le jardin à bien des égards, protégeant ici les plantes d'invasion de pucerons.


Purin d’ortie : L'ortie est également fortifiante des sols à la fin de l'hiver et stimule la croissance des jeunes plants. Pour confectionner votre pruin d'ortie, placez 1 kg de plante fraîche hachée à macérer dans 10 L d’eau pendant 8 à 10 jours. Diluez cette base entre 5 et 20% selon vos besoins.


Histoire et Symbolique


Dépuratif efficace utilisée en médecine populaire comme astringent elle était employée pour traiter eczéma - psoriasis - dartres et contre les rhumatismes en friction. On peut également l'employer en lotion capillaire pour renforcer les cheveux car elle est riche en silice ( ongles - peau - os ).


Discoride la conseillait déjà au premier siècle pour les métrorragies et hémorragies de toutes sortes. Certains en donne en fourage aux animaux de patûre et pour favoriser la ponte chez les poules ( effets non prouvés ).


Ses fibres permettent également de tisser des vêtements car elles ont la finesse et la solidité de la soie. Les fibres d’ortie sont utilisées depuis la nuit des temps pour fabriquer des cordages et du tissage : les traces les plus anciennes datent de la fin de l’âge de bronze. Elles sont parmi les fibres végétales les plus résistantes trouvées en Europe du Nord et ont servi à confectionner les uniformes des armées allemandes lors de la première guerre mondiale ou de l’armée française sous Napoléon.


Des filatures d’ortie ont existées en France jusqu’à la découverte des fibres synthétiques bien que toujours utilisées en complément d’autres fibres pour confectionner des vêtements respectueux de l’environnement. Ces mêmes fibres peuvent également servir à faire du papier.


Propriétés Médicinales


Ses propriétés médicinales sont à son apogée au Printemps lorsque les feuilles sont jeunes. A partir de Juin lorsqu’elle est en fleurs on prendra les sommités ou bien on pourra faucher pour déclencher de nouvelles pousses, puis en Août les graines apparaîtront.


Adaptogéne elle est équilibrante de tout l’organisme.

Alcalinisante elle contribue à rétablir l’équilibre acido-basique.


Carences - dénutrition - malnutrition - convalescence - anémie - faiblesse - fatigue physique ou psychique ( dite antiasthénique ) . L'ortie c'est peu de calories pour beaucoup de nutriments. Elle sera donc intéressante à intégrer suite à une mononucléose ou un accouchement voire même en cas d'épuisement nerveux qui entraîne une forte consommation de nos stocks de minéraux que l'ortie va pouvoir tamponner avec sa richesse en acides aminés complets - minéraux et oligo-élèments.


Durant le SPM, elle favorise la rétention d'eau et est aussi indiquée en cas d’inflammation du système urinaire ou de cystite chronique ( infection ).


Plante intéressante en cure détox en association avec des plantes drainantes du foie ( romarin - frêne - racines de pissenlit en décoction ) , elle favorise l’élimination tout en reminéralisant.


Elle va drainer le foie et la vésicule biliaire tout en stimulant le métabolisme.

Sa richesse en minéraux va tamponner les déchets métaboliques de nature acide pour les éliminer et son action diurétique va éliminer les déchets du rein et être préventive des calculs rénaux.


L'ortie à aussi son rôle à jouer pour les problèmes de peau, en cataplasme surtout ( irritée / terne ou autre troubles séborrhéique - pathologie inflammatoire type eczéma psoriasis acnée) et cheveux et ongles cassants (pellicules - perte de cheveux - cheveux gras..notamment dû à la teneur en silice et l’aspect anti inflammatoire ) - problèmes inflammatoires articulaires ( richesse en composés phénoliques ) type arthrose arthrite ..- migraines chroniques en synergie avec d’autre plantes. L'ortie va évacuer les déchets pro-inflammatoires.


Elle est également calmantes des allergies respiratoires et saisonnières par effet antihistaminique direct car elle se verrouille sur les récepteurs et bloque le réflexe inflammatoire lié aux histamines ( cure pendant plusieurs semaines avec d’autres plantes type plantain - cassis - verge d’or selon la nature des allergies ).


La racine à des constituants et propriétés différentes qui vont aider à combattre l’adénome de la prostate ( hyperplasie ) car l’ortie va bloquer ce qui stimule le développement de la prostate. L’adénome peut générer notamment des troubles de l’érection, miction fréquente voire infection.


Les graines sont utiles en cas d’insuffisance rénale pour réparer les reins abîmés ( en ajout à la nourriture ).

Des extraits aqueux de feuilles d’ortie se sont révélés efficaces in vitro contre un large spectre de bactéries et peuvent réduire la prolifération de bactéries telles que le staphylocoque doré (Staphylococcus aureus), certaines bactéries pathogènes du système digestif (Escherichia coli) ou encore des champignons comme ceux provoquant la candidose (Candida albicans).

Avec des extraits alcooliques elle possède également des propriètés anti-hypertensive.

Elle est aussi immunomodulatrice en cas de besoin.

Anti agréagant plaquettaire en limitant l’agrégation de plaques d’atérome dans les vaisseaux sanguins.


Les contres indications majeurs pour l'ortie sont : insuffisance rénale - tension basse ( diurétique ) - anticoagulant de type anti vitamine k - hématochromatose car riche en fer - hypersensibilité à l’ortie - oedème faisant suite d’une insuffisance cardiaque ou rénale.


Propriétés psycho-émotionnelles ( subtiles ).


En élixir floral elle aidera ceux qui suite à une situation conflictuelle n’arrivent plus à communiquer avec les autres membres d’un groupe ou d’une famille et apportera unité et apaisement. Ceci est intéressant lorsque l'on considére que l'Ortie pousse en parterres, en groupe.


En élixir spagyrique elle donne du courage aux personnes trop soumises ou dépendantes affectivement. Affermit la conscience de son intégrité et du respect de soi et de ses limites.


L'Ortie est une plante qui aide à dire non et à se défaire de toute forme de presison sociale ou autre car elle recentre sur notre capacité à penser librement et à poser un choix conscient et souverain. Elle peut nous aider à retrouver ce sens du soi profond ainsi qu’affirmation et détermination. Ainsi que nous enseigner sur le rapport que nous entretenons avec notre corps. L'habitons nous pleinement ? Sommes nous pleinement présents ici et maintenant ? L'Ortie aura tôt fait de nous le rappeler. Ne dis-t-on pas que ses feuilles fouettent le sang et permettent de retrouver de la vigueur ?


Elle favorisera de ce fait l’expression franche et directe. De la même manière si nous avons peur en l’approchant de nous piquer, il est plus probable que ce soit le cas que si nous cueillons de façon franche et déterminée tout en apprennant dans quelle sens manier la plante. L'Ortie favorise les comportements cohérents et en accord avec soi même.


Herboristerie


Infusion froide reminéralisante, vinaigre d’ortie, poudre à saupoudrer dans les plats pour bénéficier du totum de la plante, alcoolature de racines, teinture officinale, huile de graines..l'Ortie offre de nombreuses possibilités.


Infusion chaude des feuilles

20 à 30 g des feuilles sèches par litre. Chaud ou froid toute la journée, aromatisable avec menthe si on craint le goût. 2g par tasse environ/ pas plus de 12g par jour. Laisser infuser 10 minutes avec une eau bouillante.


Cuisine Sauvage


Nutrition = Vitamines - minéraux - oligoélèments - teneur nutritionnelle dépend de l’endroit où elle à été ramassée. Vit C ( aide à assimiler le fer + boost système immunitaire ) - Calcium - Magnésium - Fer - Acides Gras. 30% de protéines sur masse sèche. Chlorophylle va nourrir la flore intestinale.


L'Ortie c'est 8 acides aminés essentiels + protéines complètes et équilibrées !!

Contient tous les minéraux fer magnésium phosphore etc…


Pour la cuisine, les jeunes pousses de printemps ou les 6 dernières feuilles sont les plus tendres. Blanchie avec un filet d’huile d’olive - à la poêle - en quiche et autres tartes - en boules d’énergie ( graines ) - en pesto - en chips - en jus verts ou soupes…Brandade d’ortie car plus elle vieillit plus elle prend un goût de poisson. Avec l'ortie les possibilités sont nombreuses ! Laissez aller votre créativité.


Les fruits ou akènes sont cueillis en fin d’automne. Plus ils sont marrons, plus ils sont nutritifs et riches en lipides. Lorsqu’ils sont verts, ils ont un goût se rapprochant de la noisette.


Tartinade d’ortie (pour un bol) :

Ingrédients > 40 g de pousses d’orties crues lavées, 60 g de graines torréfiées (amandes, graines de tournesol, noisettes, pignons…), 1 gousse d’ail, 30 g de sauce soja, 1 yaourt nature (soja ou lait), une pointe de sucre, jus de citron.

• Mixer le tout.

• Ajuster selon votre goût.

• Déguster sur du bon pain !



Pour en savoir plus ?! Rendez vous en Atelier Herboristerie

ou Demi Journées de formation Plantes Médicinales et Sauvages sur le terrain !




Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page