Sorbier des Oiseleurs

Sorbus Aucuparia - Famille des rosacées. . J’aime ces fruits qui égayent nos forêts même au cœur de l’hiver. Le contraste de ces grappes rouges qui tranchent avec le blanc éclatant du paysage endormi. Je le vois souvent servir de perchoir d’un instant à quelques mésanges bleues depuis ma fenêtre. Arbrisseau sacré depuis les temps de nos racines celtes. Il est symbole de protection contre le mauvais sort. Il est arbre magicien, celui qui donne accès à la connaissance intuitive, aux « messages des dieux. » Dans l’antiquité les bosquets de sorbiers étaient vénérés comme des sanctuaires naturels. Et la légende raconte que les sorbiers poussaient là où résidaient les druides. Son nom gaélique dans l’alphabet des arbres est LUIS qui signifie « flamme ». On dit qu’un bâton de sorbier pour la marche protègera le voyageur. Et moi même lorsque je dors en extérieur j’aime me loger sous un sorbier. Ses baies sont consommables cuites : en sirop, confitures ou gelées et sont riches en vit.C. Son élixir floral nous accompagne sur le chemin de l’ouverture du cœur. L’envie de se mettre au service et d’apporter son aide à la communauté. Enfin, n’oublions pas que le magicien est celui qui crée. Travailler avec le sorbier c’est ainsi se relier à l’abondance dans notre progression. Être en capacité de recevoir les cadeaux de la vie. Avec grâce et légèreté, le cœur ouvert. Incarner sa propre magie, sa puissance naturelle, par principe de rayonnement qui ne cherche rien qu’à être soi. Pleinement. Être à l’écoute, centré, aligné sur sa voie et en récolter les fruits. Ce sont ces mêmes fruits éclatants qui, accompagnés du Houx tout aussi puissant et symbolique, orneront ma couronne de Noël lorsqu’en la confectionnant je poserais mes intentions.

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout